Non classé

Le Député  Chancy s’oppose à une élection unique en octobre

Le Député Chancy s’oppose à une élection unique en octobre

Michel_Chancy

Le Député, Cholzer Chancy, Président de la Chambre basse réagissant aux déclarations de dimanche du Président a.i. Privert, qui suggérait des élections à la fin octobre, s’est dit opposé au projet d’organisation d’une élection unique en octobre 2016.

Il considère qu’il s’agit d’une manœuvre du Chef de l’État pour ne pas organiser les élections à temps. En outre, devant l’argument que cela permettrait de faire des économies en raison de l’insuffisance de ressources financières, il souligne au Chef de l’État qu’il peut aussi organiser des élections anticipées du tiers du Sénat, avec le même résultats sans devoir attendre fin octobre, s’il veut vraiment tenir des élections.

La Ministre du Commerce veut réussir « l’ère de rupture avec la bêtise » :
Jessy Petit-Frère, la Ministre du Commerce et de l’industrie, au cours d’une rencontre avec l’Association des Industries d’Haïti (ADIH) a affirmé qu’elle se penchera sur les besoins réels des entreprises afin de créer des emplois. Elle voudrait procéder à une analyse de potentialités à travers le pays et visiter les zones franches. Elle prône le dialogue Entreprises-État afin de réussir « l’ère de rupture avec la bêtise » [?]. Le Directeur de Cabinet du Président Jean-Max Bellerive a également promis de se pencher sur les dossiers de l’ADIH.

Des plateformes politiques veulent le départ de Privert avant le 14 mai :
Les plateformes politiques « Repons Peyizan » et « Viktwa » ont appelé à une mobilisation générale pour forcer le Président a.i. Jocelerme Privert, à quitter le Palais National avant le 14 mai 2016, ces organisations politiques demandent également au Parlement et à la Communauté Internationale d’accélérer le pas, en vue du départ du Chef de l’État. Selon ces organisations une personne crédible et honnête devra succéder au Président provisoire pour organiser le second tour des élections en harmonie avec l’esprit de l’Accord du 5 février.

Formation de juges électoraux»
Mercredi, le Conseil Électoral Provisoire (CEP) a lancé un atelier de formation de deux jours à Pétion-ville, à l’intention d’une trentaine de juges présélectionnés, autour du thème « L’Éthique et la déontologie du juge électoral » dans la perspective de constituer le prochain Bureau du Contentieux  Électoral National (BCEN).

avril 28th, 2016

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *